Retourner à la page d'accueil news yoga 08 meditation
salon Sama cours yogastages de yogamindfulnessyoga entrepriseyoga therapietémoignagesnewsletterliens yogayoga contact
Contact : 06 61 23 06 79
L'être du Yoga Derviche : la Newsletter de Yogavar
   

news yoga

 

DU DEVELOPPEMENT PERSONNNEL AU DEVELOPPEMENT ESSENTIEL (2e partie)


L'être du yoga derviche n° 03 - Eté 2009 :

yoga news 1 yoga news 2    

yoga meditation

N°08 : La Méditation

N°07 : Le stress en entreprise -

N°06 : Le corps : outil de sagesse et d'évolution

N°05 : Pour un vieillissement harmonieux

N°04 : Lorsque notre état vertébral influe sur notre corps et notre psychisme

N°02 : Du développement personnel au développement essentiel (partie 1)

N°01 : Le retour au calme, un retour à Soi

 

 

 

Dans la précédente lettre nous avions abordé ces deux instances qui nous composent : l’essence et la personnalité. Nous avions vu que l’essence correspond à notre individualité propre, à notre nature profonde, tandis que la personnalité correspond quant à elle à nos acquis, à tout ce que le monde extérieur à mis en nous.

Pour mieux comprendre encore ces deux constituants en nous nous allons voir aujourd’hui les différentes étapes de leur développement.

 

Essence et personnalité

À la naissance, l’essence est présente tandis que la personnalité n’est pas encore constituée. Le petit enfant se comporte tel qu’il est réellement, en fonction de ses désirs, pulsions, de ses préférences, de ses aversions… Cette essence va s’affermir peu à peu jusqu’à l’âge de deux ou trois ans.

À partir du moment où l’enfant entre dans un processus de relation sociale c’est l’arrêt du développement de l’essence et le début de la construction de la personnalité. Au fil des années, des pensées, idées, jugements, désirs, sentiments, vont venir tisser cette personnalité qui va grandir et occuper de plus en plus de place alors que l’essence, faute d’expression va s’atrophier. Cette croissance de la personnalité dure, pour la majorité des individus, de la petite enfance à la fin de l’existence. Dès lors c’est la personnalité et non l’essence qui répond aux stimulations du monde extérieur en fonction des ses propres critères, de ses conditionnements, de son cadre de référence. Basé sur un principe de dualité, d’attirance et d’aversion, ce que l’on aime et ce que l’on rejette ; cette structure se renforce et forme l’ego qui tourne autour de lui-même.

Parfois un choc ou des difficultés graves : maladie, accident, deuil, rupture créent comme une brèche dans cette structure et invite à se remettre en question. Parfois c’est une prise de conscience soudaine, comme un appel, une révélation intérieure… C’est alors comme si cette essence effleurait très légèrement pour favoriser cette remise en cause en nous invitant à prendre conscience de son existence et de son besoin de croissance.

Ainsi cette essence va amener vers elle, comme un aimant, des situations, des rencontres, qui peuvent la faire croître (on désigne d’ailleurs parfois dans certains courants cette essence sous le nom de “centre magnétique”). C’est elle qui pousse alors à acheter un livre, à s’intéresser à la spiritualité, à faire des rencontres particulières, à se questionner sur le sens de l’existence, à privilégier “l’être” plus que “l’avoir”… Dès lors, soit la personnalité se restructure rapidement en remettant les anciens conditionnements en place et en refoulant en soi cet appel, soit cet appel devient comme irrésistible et nous pousse à ce désir de transformation même si cela doit remettre en cause nombre de nos habitudes et de nos croyances.

• Qu’est-ce qui m’appartient en propre ?
• Qui suis-je derrière mes conditionnements ?
• Quel est le sens de la vie ?
• Quels sont les talents que je n’ai pas développé ?
• Comment réaliser ma véritable nature ?

Autant de questions essentielles donc issues du plus profond de nous-même afin de remettre en cause ce que nous pensons être : nos conditionnements.

 

Le Yoga Derviche : un lien avec notre essence

Nous avions vu dans la précédente lettre que les mouvements du Yoga Derviche sont comme une porte ouverte vers notre essence. Au fur et à mesure de la pratique ces mouvements vont nourrir et faire croître cette partie essentielle en nous-même, nous menant ainsi à un véritable chemin de connaissance de soi, non au travers d’une théorie ou d’une classification quelconque, mais de façon directe. Par la pratique on devient à la fois celui qui observe en même temps que le sujet de ce qui est observé.

Cette connaissance directe est un des axes majeurs de la pratique, car elle nous permet de révéler des parties inconnues de nous-même, ou de nous éclairer sur la source de nos tensions. Elle nous permet, semaine après semaine, d’entrer en relation plus étroite avec la réalité de ce que nous sommes vraiment, traçant ainsi un véritable chemin intérieur vers le plus profond de nous-même.

 

EN PRATIQUE

Au-delà de ces mouvements tout ce qui peut toucher cette essence c’est tout ce qui est bon, beau et vrai :

• S’intéresser à l’art, rechercher la beauté en toute chose,
• Partir à la recherche de ses propres talents et décider de les faire croître,
• Ouvrir son esprit à d’autres façons de penser sans jugement ou à priori,
• Méditer,
• Régulièrement dans sa journée effectuer un retour au calme,
• Se désidentifier en prenant du recul sur la situation que l’on est en train de vivre,
• Revenir à sa respiration le plus souvent possible...

 

developpement personnel yoga

 

   
yoga détente   Cours hebdomadaires en Dracénie - yoga détente
news yoga 03 pdf  

<-- Vous pouvez télécharger la version imprimable en cliquant directement sur l'image.

yoga détente    
yoga détente

Si vous souhaitez recevoir gratuitement notre newsletter tous les trimestres, cliquez sur ce lien : newsletter Yoga Derviche.

yoga détente

© Copyright Christophe Barrault - 17-Déc-2014